Société Protectrice des Animaux. MAUBEUGE

Société Protectrice des Animaux. MAUBEUGE

LES ACTUALITES

Vente de grilles au profit des animaux : c'est une arnaque !

Ce mardi matin, plusieurs habitants d'Hautmont ont reçu la visite d'une ou plusieurs personnes se présentant comme étant de la SPA de Maubeuge et vendant des grilles au profit des animaux du refuge. La présidente de l'association, Annie Boucniaux, met en garde : «la SPA ne vend pas de grilles. Nous vendons uniquement des calendriers, et c'était en septembre-octobre».

La SPA a été prévenue par deux Hautmontois qui voulaient s'assurer de l'honnêteté des vendeurs avant de leur remettre de l'argent. «Ils expliquent que l'on peut donner ce que l'on veut, mais il ne faut surtout rien leur donner» insiste Annie Boucniaux, qui a déjà rencontré le même souci l'an dernier.

Celle-ci a d'ores et déjà averti les services de police et de gendarmerie, Hautmont pouvant ne pas être la seule commune concernée.

LA SAMBRE.. Par Matthias Dormigny le 25/11/2014 13:17:10


LA NOUVELLE LOI SUR LES CHIENS DANGEREUX
LA NOUVELLE LOI SUR LES CHIENS DANGEREUX :  

PROPRIETAIRES, SOYEZ VIGILANTS

 

ACTUALITES
Propriétaires, soyez vigilants : la nouvelle loi sur les chiens dangereux est applicable !
12 septembre 2008


Propriétaires, soyez vigilants :
la nouvelle loi sur les chiens dangereux est applicable !

Nous tenions à vous informer que la Loi du 20 juin 2008 est entrée en vigueur le 21 juin 2008. Malgré nos revendications, la voix des associations de protection animale n'a, hélas, pas été entendue.
Cette loi impose aux propriétaires de chiens de 1ère et 2ème catégorie (liste établie par l'arrêté du 27 avril 1999 pour l'application de l'article 211-1 du Code rural), ainsi qu'aux propriétaires de chiens mordeurs, de prendre des mesures particulières.
Pour lire l'intégralité du texte de loi :
Rendez-vous sur legifrance

* Obligations incombant aux propriétaires d'un chien de 1ère et 2ème catégorie :

Les chiens de 1ère catégorie sont les chiens assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier, Mastiff, Tosa, sans être inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministre de l'Agriculture et de la Pêche.
Les chiens de 2ème catégorie sont les chiens assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier, Rottweiler ou les chiens assimilables sans être inscrits à un livre généalogique et Tosa (arrêté du 27 avril 1999) .

Tout propriétaire devra veiller à :

o Faire passer une évaluation comportementale à son animal. Cette évaluation sera effectuée par un vétérinaire choisi sur une liste départementale et devra être communiquée au maire par le vétérinaire. Les frais seront à la charge du propriétaire (article L211-14-1 du Code rural). Pour connaître la liste des vétérinaires habilités à faire passer cet examen, nous vous conseillons de vous rapprocher de la Direction des Services vétérinaires de votre département.
o Détenir une attestation d'aptitude sanctionnant une formation portant sur l'éducation et le comportement canins, ainsi que sur la prévention des accidents. Cette formation obligatoire pour les maîtres sera sanctionnée, pour les personnes jugées aptes, par la délivrance d'une attestation d'aptitude.
o Prouver l'identification de son chien par le biais d'un tatouage ou d'une puce électronique.
o S'assurer que le chien possède bien une vaccination antirabique en cours de validité.
o Stériliser les chiens (mâles et femelles) appartenant à la 1ère catégorie.
o Posséder une assurance responsabilité civile spécifique aux chiens dits « dangereux ».
o S'assurer de toujours tenir son chien en laisse et muselé sur la voie publique.

Tous ces éléments constituent la condition préalable et nécessaire à la délivrance, par le maire, d'un permis de détention. Les mineurs ou les personnes placées sous une mesure de protection judiciaire, ainsi que les personnes ayant un casier judiciaire (Bulletin n° 2) ne sont toujours pas autorisés à détenir ces chiens.

* Obligation incombant aux propriétaires détenant des chiens mordeurs :

Le propriétaire d'un chien venant de mordre devra déclarer la morsure au maire de sa commune. Le gardien et tout professionnel dans l'exercice de ses fonctions (pompiers, police, médecins...) auront la même obligation. Le maire ainsi saisi pourra exiger auprès du propriétaire du chien que l'animal subisse l'évaluation comportementale et imposer au maitre de suivre la formation permettant d'obtenir le Certificat d'aptitude. Au vu des résultats de ces deux tests, le maire pourra, seul, décider de l'avenir de l'animal.

Enfin, relevons tout de même quelques points positifs présents dans la loi qui font suite à nos revendications et qui ne peuvent que nous satisfaire :

* Les agents de sécurité doivent désormais avoir une qualification professionnelle qui se sanctionne par la délivrance d'une carte sur laquelle sera indiqué le numéro d'identification de l'animal avec lequel il travaille. À tout moment, ils seront susceptibles de perdre leur titre dès lors que les chiens ne sont pas détenus « dans des conditions compatibles avec leurs impératifs biologiques » (article 214-1 du Code rural).
* Depuis 1999, aucun autre chien n'est entré dans la catégorisation.
* Le critère de poids, qui consistait en l'obligation pour un propriétaire d'un chien pesant un poids de plus de X kilos (ce critère n'a jamais été défini) de passer une évaluation comportementale, n'a pas été retenu.

* Les chiens de 1ère catégorie, même s'ils ne sont toujours pas autorisés sur le territoire français, ne seront plus euthanasiés du seul fait de leur naissance comme le prévoyait la Loi du 6 janvier 1999. Il s'agira d'une étude au cas par cas.
* Enfin, si le chien est cédé, que ce soit à titre onéreux ou gratuit, un certificat vétérinaire devra être remis au nouveau détenteur.


 Fondation Brigitte Bardot - 28 rue Vineuse 75116 Paris - tél: 33 (0)1 45 05 14 60 - fax: 33 (0)1 45 05 14 80


AFFAIRE DE CHEVAUX
AFFAIRE DE CHEVAUX :



Affaire des chevaux de

 Haute-Marne : procès des deux transporteurs


-

Ce camion transportait 27 chevaux du Sud de l'Espagne vers la Belgique. Seuls 24 ont survécu et ont été confiés par les autorités à One Voice, en attente du procès.
 
À l'ouverture des portes du camion, le 16 juin dernier, les gendarmes et l'enquêteur de One Voice avaient découvert des chevaux et des poulains blessés, déshydratés, certains mourants.

Vétérinaires et maréchal ferrant avaient été appelés d'urgence pour prodiguer les premiers soins aux animaux déchargés sur une aire de repos.
Les deux chauffeurs avaient été placés en garde-à-vue, qui fut prolongée.

Outre la prise en charge des chevaux, One Voice a aussitôt poursuivi les recherches et dépêché un enquêteur dans l'extrême sud de l'Espagne, chez le marchand des chevaux qui les avaient envoyés à un homologue belge, en échange de poneys.
 
Après des investigations sanitaires et les procédures légales, les autorités, avec lesquelles One Voice a travaillé de concert, ont accepté de ne pas les euthanasier et de les confier à l'association. Une mesure exceptionnelle dans pareil cas de saisie d'animaux lors d'un échange intracommunautaire.

 

 

Muriel Arnal, présidente de One Voice, déclare: "Dans notre combat quotidien, nous sommes confrontés à la souffrance souvent, au carnage parfois. Mais là, les limites de l'imaginable ont été franchies. C'est pourquoi nous sommes confiants sur l'issue de ce procès, qui nous permettra à n'en pas douter d'obtenir la garde définitive des chevaux. Nous regrettons bien sûr que les maquignons espagnol et belge n'aient pu être poursuivis. Mais notre enquête continue…"

Disponibles sur demande :  photos et vidéo (béta) inédites des chevaux en Haute-Marne et du site espagnol d'Extremadura d'où ils proviennent.

One Voice est une association apolitique et indépendante de défense des droits des animaux. Créée en 1995 et soutenue par 20000 membres, elle œuvre en France et dans le mon







CRUAUTE. FERRIERE LA GRANDE : UN CHIEN ABATTU PAR BALLE
CRUAUTE. FERRIERE LA GRANDE : UN CHIEN ABATTU PAR BALLE :

Un couple de personnes âgées de Ferrière a déposé une plainte contre X après un coup de feu essuyé par leur caniche, qui a dû être achevé.

Un couple de septuagénaires ferriérois vit dans l'incompréhension depuis le 29 mai, lorsque leur caniche noir, répondant au nom de Max, a reçu un projectile dans le dos et a été retrouvé rampant en hurlant pour essayer de regagner le domicile de ses maîtres, rue des Carrières, non loin du collège Lavoisier.

Il était environs 9h 30, lorsque le chien, qui tourne de temps en temps dans le voisinage tout en étant décrit comme calme et méfiant, a reçu le coup de feu. Celui-ci a brisé plusieurs vertèbres, et le chien d'abord récupéré par la société protectrice des animaux, a été emmené par ses maîtres chez un vétérinaire.

Le choix a été fait d'abréger ses souffrances. Le projectile a été retiré jeudi, il pourrait s'agir d'une balle 22 long rifle.

Désormais, les grands-parents ferriérois veulent savoir ce qui s'est passé. La sécurité municipale, ainsi que la police de Louvroil ont reçu leur visite. Mais il semble à ce jour que l'incident n'a pas eu de témoin. << Lorsque l'on a tiré, il y aurait très bien pu y avoir un enfant dans les parages >>... insiste l'épouse, qui pleure bien sûr son compagnon à quatre pattes mais s'interroge aussi sur la mentalité de l'auteur du coup de feu: << on commence par tuer un chien, et après c'est quoi ? >>

S.DU.


MASSACRE DES DAUPHINS
MASSACRE DES DAUPHINS :



Massacre des dauphins au Japon : protestation coordonnée
dans plus de cent villes du monde le 8 octobre.

 


Paris, Strasbourg, Londres, Rome, Zagreb, New York, San Francisco, Manille, Brisbane, la journée internationale de protestation contre le plus grand massacre mondial de mammifères marins aura lieu le 8 octobre, à l'appel de Ric O'Barry.
 
À Paris, le rendez-vous est donné de 15H à 16H, devant l’ambassade du Japon (7 avenue Hoche – 75008 Paris – métro :

Cette saison encore, au Japon, plus de 20000 dauphins vont être massacrés entre octobre et mars, dans les villages de Taiji et Futo. Quelques dauphins sélectionnés par les dresseurs pendant la tuerie seront transportés vers les delphinariums pour une vie d'enfermement et de violences. One Voice est présente sur place depuis 2003 et a pu prouver le lien entre l'industrie de la captivité et ces massacres.
 
Après l'action à Paris, Ric O'Barry, spécialiste des mammifères marins à One Voice, s'envolera pour le Japon, pour diffuser au public une vidéo, traduite en japonais. En effet, les Japonais n'ont pas connaissance de cette "pêche" qu'il est aujourd'hui impossible de filmer. Les pêcheurs emploient un plus grand nombre de personnes pour cacher le massacre que pour le perpétrer.
 
 Nous comptons sur les Japonais pour faire pression sur leur gouvernement afin qu'il interdise la chasse aux dauphins. C'est la raison pour laquelle des milliers de personnes dans le monde, manifesteront le 8 octobre devant les consulats et les ambassades du Japon.

Disponibles sur demande :  photos et vidéo (béta) des dauphins (captures, massacre, transport vers les delphinariums).
 
 
One Voice est une association apolitique et indépendante de défense des droits des animaux. Créée en 1995 et soutenue par 20000 membres, elle œuvre en France et dans le monde.


Plongé dans un bain d'acide
Plongé dans un bain d'acide :  

 

A Montpellier, dans l'Hérault, un homme a été condamné mardi à 2 mois de prison ferme pour avoir capturé le chat de sa voisine et l'avoir plongé dans un bain d'acide

Depuis de nombreuses années, cet homme entretenait des rapports conflictuels avec sa voisine. Le 14 octobre 2006, il a alors capturé le chat de celle-ci pour le plonger dans sa baignoire qu'il avait au préalable remplie d'acide.

De sa maison, la voisine avait entendu les cris de souffrance de l'animal, sans se douter de ce qui se passait. Elle a ensuite retrouvé les restes de son chat dans un sac poubelle, dans son jardin.

Par provocation, le responsable de ce crime avait lancé à sa voisine: "J'ai tué ton chat, je me suis régalé!".

Après avoir été assigné en justice et condamné à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel, il avait fait appel. Le tribunal de Montpellier a confirmé la sentence.