Société Protectrice des Animaux. MAUBEUGE

Société Protectrice des Animaux. MAUBEUGE

VENTE D'ANIMAUX SUR LA TOILE. Une catastrophe à combattre

Actu ! Point chaud !

.

Vente d’animaux sur la toile : une catastrophe à combattre

.

Comme l’écrivait la Voix du Nord  fin août :« le web réécrit les modes de consommation tous les jours… celui du coup de foudre pour les animaux n’y échappe pas ». Et c’est une nouvelle catastrophe qui s’abat sur les animaux : tous les refuges de France constatent que cette nouvelle tendance engendre non seulement une baisse des adoptions en refuge mais qu’en plus, beaucoup de ces achats d’impulsion sur le net se concluent à plus ou moins long terme par un abandon.

Le phénomène se développe rapidement et ce qui n’est à ce jour qu’une pratique marginale (on estime qu’en France, à ce jour, 3% des animaux ont été acquis sur Internet) risque de devenir la norme avec son cortège de conséquences désastreuses : hausse des abandons dus à des adoptions sans réflexion, surpopulation accrue par le développement d’élevages « familiaux » induits par l’effet d’aubaine que représentent les supposés débouchés du web, renforcement des trafics et des élevages néo industriels.

Car, si la loi impose des mentions légales dans les annonces dans le but de contrecarrer les trafics, annonceurs et sites d’annonces ne se sentent absolument pas tenus à la respecter !  Au point que lorsque les bénévoles de la LPA dénoncent une annonce frauduleuse auprès des webmasters, certains sites rechignent ou refusent même de la retirer.

 

 Comment lutter ?

Vous pouvez rejoindre l’équipe qui inspecte les sites d’annonces gratuites et vous pouvez également contribuer à diffuser ce message : un animal n’est pas un gadget, il ne s’achète pas sur un coup de tête, ne se troque pas contre tout et n’importe quoi : son adoption est un engagement qui se réfléchit avec les conseils de connaisseurs désintéressés.

 Adoptez en refuge, n’encouragez pas ces trafics rétrogrades ! D.D.

 

http://www.lpanf.org

 


Aucun article